Le Polisario refuse de se retirer d’El Guerguerat

Malgré le retrait unilatéral décidé par le Maroc hier dimanche, le Front Polisario compte maintenir sa présence militaire dans la région d’El Guerguerat, située à la frontière avec la Mauritanie dans le sud-ouest du Sahara occidental occupé. Selon un officiel du Polisario cité par le magazine Futurosahara, les militaires sahraouis postés dans cette région depuis août 2016 « maintiendront leur présence à El Guerguerat étant donné qu’il s’agit d’une zone libérée ». Les procédures prises par les éléments de l’armée sahraouie « empêchant le passage des véhicules et des camions marocains portant des signes de l’occupation marocaine du Sahara occidental resteront en vigueur », a ajouté la même source. De son côté, Brahim Ghali, président sahraoui et secrétaire général du Front Polisario, a estimé que le retrait militaire du Maroc d’El Guerguerat « relevait d’une manœuvre et une diversion », rapporte ce lundi l’agence officielle sahraouie SPS. Pour lui, le Maroc « devrait assumer les conséquences de ses pratiques coloniales qui risquent de compromettre le cessez-le feu ». Dans ce sillage, le président sahraoui a appelé le « secrétaire général de l’ONU » et « le Conseil de sécurité à adopter des mesures concrètes et directes pour mettre fin aux violations marocaines au droit international pour accélérer une solution démocratique juste et durable par le parachèvement du plan de règlement ONU-Afrique de 1991 devant aboutir à la tenue d’un référendum d’autodétermination en faveur du peuple sahraoui »

FG

Be the first to comment

اترك رد