Grasse: Le suspect, les faits… Ce que l’on sait de la fusillade dans un lycée

Le pire a sans doute été évité. Jeudi matin, un jeune de 17 ans est entré dans le lycée Tocqueville de Grasse, dans les Alpes-Maritimes, et a ouvert le feu. Plusieurs personnes ont été blessées. Que s’est-il passé ? Vers 12 h 30, un jeune homme est entré dans l’établissement « lourdement armé », ont expliqué plusieurs sources policières à 20 Minutes. Selon nos informations, le tireur disposait d’un fusil à pompe, de plusieurs grenades à plâtre, et d’armes de poing. Il a ouvert le feu, blessant légèrement huit personnes, dont le proviseur de l’établissement. Trois personnes légèrement blessées par des plombs ont été évacuées vers un établissement hospitalier, tandis que cinq autres présentent des blessures sans gravité causées par un mouvement de foule, a précisé un porte-parole du ministère de l’Intérieur

L’alerte attentat a été déclenchée et tous les établissements scolaires de la commune ont été confinés. Le Raid s’est rendu sur place afin d’effectuer « les vérifications d’usage » et sécuriser les lieux, a indiqué une source 20 Minutes. Une cellule de crise a été mise en place par le rectorat et les plans particuliers de mise en sécurité (PPMS) ont été déclenchés. Qui est le suspect principal ? Selon nos informations, un jeune de 17 ans, scolarisé dans cet établissement, a été interpellé. Il est inconnu des services de police, indiquent à 20 Minutes des sources policières. Selon Christian Estrosi, président LR de la région PACA, ce jeune homme pourrait souffrir de « problèmes psychologiques ». Le journal Nice-Matin indique que le suspect s’appellerait Kylian. D’après notre envoyé sur place, il serait scolarisé en 1re L au lycée Tocqueville. Où en est l’enquête ? L’enquête ne fait que commencer. Selon les premiers éléments dont disposent les enquêteurs, la piste de l’acte terroriste est écartée pour le moment. Le principal suspect aurait voulu se venger du proviseur, les enquêteurs sont en train d’examiner les images des caméras de surveillance installées dans l’établissement. Ils tentent de savoir si le suspect a agi seul ou s’il a été aidé par un autre individu qui aurait pris la fuite

FG

Be the first to comment

اترك رد