En Algérie, la vidéo d’une agression sexuelle secoue le pays

scène très violente a été capturée par une femme et montre un homme déshabillant de force une jeune Algérienne qui tente en vain de se défendre et fuir. Prévenu par un fan, un DJ a décidé de la diffusé sur Facebook pour presser les autorités à agir, que le coupable soit arrêté et que la Toile ouvre les yeux sur l’ampleur des violences faites aux femmes, créant un vif émoi chez les internautes

“Déshabille-là !” Voilà ce que crie la personne, une femme, tenant le portable qui a immortalisé la scène qui a choqué toute l’Algérie. Et l’homme qu’elle encourage s’exécute. Pendant plus d’une minute, on le voit arracher les vêtements d’une jeune femme, la poursuivre lorsqu’elle tente de s’échapper et elle, le suppliant de la lâcher, tombant plusieurs fois au sol et finissant, en sous-vêtements, par s’enfuir en plongeant dans une rivière où son bourreau ne parvient pas à la rattraper. On ignore quand exactement a été filmée cette agression sexuelle mais elle a commencé à buzzer sur la Toile la semaine dernière, lorsqu’un artiste local, Deejay Rafik, l’a publiée sur sa page Facebook, non pas pour rire de cette humiliation mais au contraire la dénoncer et mobiliser ses fans pour identifier les coupables et alerter les autorités. Tout comme lui, ceux qui ont visionné cette agression l’ont dénoncée et ont sommé la police d’intervenir. Toutefois, si beaucoup d’entre eux ont remercié Deejay Rafik d’avoir rendu publique cette révoltante vidéo, d’autres lui ont reproché de ne pas avoir pris en considération la dignité de victime ainsi que son identité.” Beaucoup de gens m’ont insulté, en me disant : “Pourquoi tu publies une vidéo pareille ? Tu affiches la fille ! Tu aimerais que quelqu’un diffuse ce genre d’images si c’était ta sœur ?” Je leur ai répondu : “Oui, mais c’est un mal pour un bien, car il faut dénoncer ce qu’elle a subi, pour que ça ne se reproduise pas !”” La police elle-même lui a signalé qu’il aurait dû flouter le visage de la jeune femme. Il admet volontiers cette erreur : “Je n’y ai juste pas pensé sur le coup…” Les suspects identifiés Sa démarche aura cependant payé puisque les deux suspects ont rapidement été identifiée. L’homme, “délinquant notoire” âgé d’une trentaine d’années selon le site Algérie Focus, aurait même été arrêté dans la wilaya de Tiaret, au nord-est du pays, dont il est originaire et où l’agression se serait produite. Deux autres jeunes ayant assisté à l’agression, que des médias locaux n’ont pas hésité à qualifier de viol bien que la définition de s’y applique pas, auraient également été interpellés. En revanche, la femme derrière le portable ayant filmé la scène serait toujours en fuite. Deejay Rafik a d’ailleurs poursuivi son action citoyenne en diffusant son portrait pour aider à l’appréhender

Be the first to comment

اترك رد