Angela Merkel en Tunisie pour renforcer la coopération économique et migratoire

Dans le cadre de sa tournée régionale, la chancelière allemande Angela Merkel effectue une étape à Tunis pour consolider la coopération, en particulier sur les dossiers de l’immigration. Le programme Mme Merkel est chargé, et le point fort de la visite sera son discours devant le Parlement tunisien cet après-midi. La visite sera centrée sur l’afflux de migrants par la Méditerranée, mais la question de la Libye et de la coopération économique seront aussi évoqué. C’est la première visite d’Angela Merkel en Tunisie depuis douze ans qu’elle occupe son poste de chancelière. A Tunis, comme au Caire, elle parlera surtout de la coopération économique. C’est en quelque sorte la monnaie d’échange que Merkel propose aux responsables de deux pays, la Tunisie et l’Egypte, afin qu’ils acceptent de récupérer un millier de migrants égyptiens et 1200 migrants tunisiens à qui l’Allemagne à refuser le droit de séjour. Quête d’assistance La Tunisie comme l’Egypte sont en quête d’assistance et d’investissements pour relancer leurs économies en berne et pour combattre le chômage. La raison principale qui pousse des milliers de gens chaque année à l’exil. Durant les derniers mois, la Tunisie avait tergiversé pour récupérer ces migrants et la chancelière compte accélérer le processus. Pour faire plier Youssef Chahed, le Premier ministre tunisien, elle vient donc avec des propositions comme des formations à destination des jeunes et des investissements directs en Tunisie pour aider à la création d’emplois. Mission difficile Sa mission reste cependant difficile. D’autres questions compliquées seront évoquées durant la visite de Merkel. Parmi elles, la possibilité de sécuriser les côtes et de combattre les passeurs en Libye

FG

Be the first to comment

اترك رد